L’avenir du marché des objets promotionnels

Article écrit le 07/02/2007 par Mathilde Carletti Article de la rubrique : Le marché

promotional product

Vous êtes producteur, importateur ou distributeur d’objets promotionnels? Vous désirez savoir où en sera ce marché dans 5 ans?

Depuis plus de 15 ans je travaille sur le marché des objets promotionnels au niveau mondial, j’ai visité des salons professionnels dans le monde entier, rencontré de nombreux acteurs de ce marché, certains important et d’autres très modestes. Je suis responsable des programmes marketings du Groupe Horizon et j’ai BESOIN de savoir quelle sera la tendance du marché international des produits promotionnels dans les années à venir.

Il y a dix ans, la structure du marché Européen était simple et organisée en étapes :

  • Les usines Chinoises vendaient uniquement à travers les “traders” basés à Hong Kong qui eux vendaient aux importateurs.
  • Les producteurs nationaux et les importateurs vendaient leurs produits aux distributeurs régionaux.
  • Et les distributeurs régionaux vendaient, quant à eux, les produits aux clients finaux.

Il existait évidemment des exceptions, mais 85% des affaires étaient menées dans le respect de cette organisation.

Aujourd’hui le marché a énormément changé :
En premier lieu parce que Internet a permis de raccourcir les distances et rendu la communication facile, rapide et claire puisque les images pouvaient être ajoutées pour montrer et expliquer les produits, les plans et les logos. Ensuite, parce qu’une poignées de distributeurs ont commencé à s’adresser directement aux traders de Hong Kong pour les commandes importantes. Les importateurs, eux, afin de ne pas perdre ces grands volumes, ont commencé à vendre directement à de grands comptes ou à travers des filiales. Les autres distributeurs étaient, de ce fait, obligés de s’adresser également à HK directement pour rester compétitifs.

  • Les usines Chinoises vendent désormais directement aux distributeurs du monde entier, ils n’ont plus besoin des négociants de HK puisque leur marché s’est ouvert naturellement à l’export et parce qu’elles ont pu embaucher de jeunes étudiants capables de parler français.
  • Les importateurs nationaux vendent désormais de petites quantités aux distributeurs et de plus grands volumes aux grands comptes.
  • Les distributeurs régionaux se fournissent suivant les points ci-dessus et vendent au niveau national à travers les sites Internet en payant des programmes de publicité sur Google.
  • Ces distributeurs, incapables de se fournir directement en Asie perdent les commandes les plus importantes et essaient de survivre avec des commandes de petits volumes.

Alors comment ce marché va t’il évoluer dans les 5 années à venir? Qui va croître, qui va disparaître, qui survivra?

Encore une fois, c’est Internet qui sera porteur des plus grands changements du marché. De nombreuses entreprises Chinoises ont commencé à créer des sites web, pour le moment en anglais uniquement, mais bientôt dans plusieurs langues. A l’heure actuelle, on peut seulement trouver ces sites sur leurs cartes de visite ou sur des annuaires tels que Ali-baba ou Hong Kong Enterprise, mais déjà nombre d’entre eux commencent à acheter des campagnes de promotion Google qui grâce à des mots-clefs, affichent leurs gammes de produits au sommet des résultats de la recherche.

marche-objet-pubDe l’autre côté de la structure du marché, le directeur marketing ou le directeur de la PME utilisent Google pour trouver des fournisseurs offrant de meilleurs prix pour leurs produits promotionnels.
Les deux parties se rencontrent alors rapidement sur Internet, mettant hors jeu les négociants, importateurs et distributeurs.
Parallèlement à ce phénomène, les groupes Asiatiques commencent à établir des agences en Europe et aux USA pour capter des marges sur les marchés locaux.

Les organisations professionnelles telles que PSI en Europe ou PPAI/ ASI aux USA tentent alors de protéger leur marché en n’acceptant pas d’exposants asiatiques sur leurs salons. Ils sont obligés de le faire puisque leurs clients les plus importants restent les importateurs, or, en agissant ainsi, ils créent un espace sur le marché pour des salons comme Pro-dimex, Asia trade et d’autres qui apparaissent aux USA comme en Europe.

Des bases de données disponibles sur le web telles que Sage and European sourcing vont non seulement accepter que des entreprises asiatiques apparaissent sur leurs listes, mais aussi, certaines villes du Royaume-Uni ont ouvert leur bases de données aux fabricants asiatiques.
Cependant, LA base de données de demain sera…Google…Pas de restriction dans les recherches, pas de protection des marchés, tout le monde peut tout trouver en quelques clics…

L’innovation, le service et la qualité vont-ils sauver les acteurs locaux?
Les conseils et l’expérience des distributeurs de produits promotionnels seront-ils toujours utiles?
Les Importateurs garderont-ils toujours des stocks?

Auteur : Henk Kroon

Commentaire de Christine :
Bonjour,
Sujet très intéressant où toutes les hypothèses sont permises.

A mon avis, et dans mon domaine, le grossiste, tel qu’il était organisé il y a 10 – 20 ans est en train de disparaître, au profit d’un nouveau type de grossiste. Plus de de stocks importants, plus de commerciaux sur le terrain, mais un site internet B to B avec des ventes en plus petites quantités aux nouveaux commerçants que sont les e-marchands.

C’est un métier en émergence, où les acteurs ont des compétences pour vendre, présenter des produits …, mais pas pour sourcer. D’ailleurs, beaucoup sont des TPE, ces TPE qui n’existaient pas il y a 10 ans, et qui remplacent les PME, qui n’ont plus de possibilité de vivre, du fait des 35 heures, et du montant élevé des charges.

Il y a de l’avenir pour ces TPE et pour les nouvaux grossistes.

Il y a également de l’avenir pour la R&D en France. Les Chinois sont des copieurs mais pas des “trouveurs”. J’en sais quelque chose. Pour faire faire un moule de fabrication en chine, il faut leur fournir les plans du moule, sinon ils sont incapables de le réaliser.

En ce qui concerne les stocks, c’est un poste qui coûte cher, les produits ont un durée de vie de plus en plus courte, les délais de livraison Chine – Europe se sont rétrécis (de 35 jours il y a 10 ans, ils sont passés aujourd’hui à 19). Il va forcément en résulter une baisse des quantités stockées.

Christine

Cet objet publicitaire ou cet article vous intéresse ?

Laissez un commentaire ou posez une question à un de nos spécialistes de l'objet publicitaire en remplissant le formulaire ci-dessous ou en nous envoyant un Email

Présentation


Sur ce blog vous trouverez des informations concernant le marché des objets publicitaires et cadeaux d'entreprise.

Si vous cherchez un article publicitaire en particulier, ou si vous avez une information intéressante à nous communiquer, Contactez nous.

Les articles de la rubrique

Objets publicitaires : Zoom sur l’instrument pub préféré des Français

Objets publicitaires : Zoom sur l’instrument pub préféré des Français

A l’ère du marketing digital, mobile et social, nous assistons à la course effrénée des entreprises vers les solutions marketing 2.0. Les récentes études publiées au sujet de la publicité internet montrent cependant que tout miser sur ces outils marketing peut être un pari risqué.  En effet, plus de huit Français sur dix sont dérangés […]

Les délais Express ou l’importance du right on time !

Les délais Express ou l’importance du right on time !

En l’an 2013, vous vous dites que que tout est possible, même être “livré pour hier” comme nous disent les clients pressés. FAUX ! En 2013, on est super évolués mais on n’est pas magiciens pour autant. La réalité des faits reste toujours la seule à prendre en compte. Les clients exigeants pensent qu’il suffit […]

Résolution 2013 : faire du sport avec des accessoires personnalisés !

Résolution 2013 : faire du sport avec des accessoires personnalisés !

Définition  du mois de Janvier : période de diète après fin d’année festive pleine d’excès. Je la connais votre résolution 2013 : faire plus de sport, de manière générale, mais particulièrement maintenant parce qu’après un rapide passage sur la balance qui s’est avéré choquant, vous êtes maintenant dans la phase de culpabilisation. Classique. C’est aussi […]

L’Amérique latine, nouvel Eldorado des exportations chinoises

L’Amérique latine, nouvel Eldorado des exportations chinoises

Article écrit par Ivy Latour de Asian imspection Shenzhen, Chine, le 20 Avril 2012 – AsiaInspection, chef de file dans le domaine du contrôle qualité pour les entreprises importatrices de produits asiatiques, a annoncé aujourd’hui la publication de son baromètre pour le premier trimestre 2012. Le baromètre trimestriel AsiaInspection propose un synopsis d’indicateurs industriels et […]

Le poids des objets pub en France

Le poids des objets pub en France

Les objets pub sont un moyen très efficace de communication et, de ce fait, de plus en plus utilisés. Très souvent, les entreprises se font connaître en offrant des goodies publicitaires à leurs clients potentiels. Il est vrai qu’à cause de la crise économique néfaste qui pèse sur les français depuis déjà plusieurs années, certains […]

Les objets pub « sécurité » : quand les goodies peuvent vous sauver la vie

Les objets pub « sécurité » : quand les goodies peuvent vous sauver la vie

Vous vous en rendez compte : la sécurité est primordiale dans la société dans laquelle on vit. Vous connaissez tous la Pyramide de Maslow. Abraham Maslow, le psychologue Américain connu dans le monde entier, a pu hiérarchiser les besoins des humains pour expliquer ce qui nous motive dans notre quotidien. Selon sa pyramide, le besoin de […]

Espace Partenaires Premium


Rechercher

 

Recherchez des infos sur le marché, les produits, l'objet publicitaire parmi les 858 articles et plus de 750 commentaires du blog.


Espace Partenaires




 

 

 

 

 

 









Liens partenaires

Rechercher

 

Recherchez des infos sur le marché, les produits, l'objet publicitaire parmi les 858 articles et plus de 750 commentaires du blog.