• french
  • english
  • spain
  • dutch
  • german
  • italy
  • cameroun
  • catalan
doc_logo

Les bracelets Loom : on en parle, vraiment ?!

  • authorDoc Logo
  • dateFri 18 Jul 14
  • comments0

Ok j’ai compris, je n’y couperai pas, je vais avoir droit à mon article sur les bracelets loom. – J’explique ce que c’est ? – Yes please ! -Ce sont des bracelets fabriqués avec de petits élastiques de couleurs, assemblés tous ensembles. -Et c’est ça qui fait un buzz pareil ? -Oui madame ! – C’est à n’y rien comprendre mais bon, c’est une mode enfantine alors quoi dire ! – Oui mais voilà, le truc, c’est que même les adultes en sont dingos ! (je lève les yeux au ciel). – Alors une investigation s’impose. Mission du jour : comprendre pourquoi ça marche autant les bracelets loom ?

Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-1Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment (4)

C’est parti mon kiki ! On commence par le commencement avec un petit historique, quand même ! Ne devrions-nous pas plutôt parler de la “légende rainbow loom” d’ailleurs vu que l’histoire est digne d’un conte de fée ? Trop beau pour être vrai, dit le petit diable cynique sur mon épaule. Boooo.

Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-inventeurEn tous cas, l’inventeur n’est autre qu’un américain d’origine sino-malaysienne, M. Cheong Choon N. C’est lui qui a eu la brillante et lucrative idée de  construire le premier modèle de métier à tisser pour ces fameux élastiques. Il dépose le brevet en 2011 pour la fabrication de ce fameux métier à tissé et de son kit complet.  Peu y croit vraiment au tout début. Il connait le succès en 2012 quand il donne le nom que tout le monde a maintenant dans la bouche : le Rainbow Loom. Voilà pour la genèse.

Comment le rainbow loom a-t-il débarqué dans l’Hexagone ? On le doit à un couple français originaire de Quimper, parti vivre, pour 1 an, aux USA avec leurs 4 enfants, pour changer d’air. Après qu’une des petites soit revenue de l”école avec ce bracelet autour du bras et vu son état d’excitation et l’intérêt qu’elle portait sur la chose, les parents se sont dits qu’ils tenaient peut-être là une idée en or. Ils décident de faire preuve d’audace et appellent carrément l’inventeur. Ils décrochent l’exclusivité pour vendre le rainbow loom en France. Bingo !  Le couple crée sa boite, Créative Imports, et commence ses associations avec des belles enseignes de loisirs créatifs. C’est le succès.

Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-loom-personnaliseCendrillon c’est de la gnognotte à côté hein ? Bref, en attendant, qu’est-ce-qui fait tant courir les gens pour acheter ce fameux kit ? Une activité manuelle à l’époque du virtuelle ? Une pause dans l’ère de la cyber-réalité et l’abstrait ? Le plaisir de voir le résultat concret de notre tâche  quand nous ne devons plus nous satisfaire que de l’intangible ? Très probablement. C’est certainement pour toutes ces raisons aussi que les parents accrochent presque encore plus que les enfants.

Bien mais, au niveau du marché des objets publicitaires, en quoi ce produit peut-il être intéressant ? Bien-sûr; il est personnalisable mais uniquement au niveau des couleurs, à priori. Certes, on peut ajouter des petites perles gravées des lettres du prénom de son papa ou de sa maman ( que c’est chouuu!) mais sérieusement, y-a-t’il un moyen de le personnaliser pour de vrai ? Rassurez-vous les (grands) enfants, la réponse est oui. C’est là que ça devient intéressant : on peut effectivement ajouter des plaques personnalisables. Voyez plutôt.

Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-bracelets-loom-personalises

On peut commencer à jouer et communiquer. En plastique, ces petites plaques sont imprimables de votre logo et/ou slogan (non vous n’êtes pas obligés de choisir une phrase niaise pour s’assortir au bracelet !). Vous êtes sûr de faire mouche :  non seulement votre comm’ ne vous reviendra pas cher mais en plus elle marchera du feu de dieu (passez-moi l’expression) vu l’ampleur que ces petits bracelets en élastoc’ a pris sur la planète Terre ! C’est donc LE moment de surfer sur la vague, et petit conseil,mettez-votre habit de Kelly Slater , et plus vite que ça !  On connait la capacité des enfants (et donc des parents complètement gagas de leurs progénitures) à se lasser en un quart d’heure top chrono de ce qu’ils ont adoré. Souvenez-vous des silly bandz ! Paix à leur âme.

Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment (9)Les-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-Felipe-D-EspagneLes-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-julia-Roberts-collier-loomLes-bracelets-Loom-on-en-parle-vraiment-Pape-Francois

N’ayez crainte, surfez malgré tout parce que même les people s’affichent avec ces bracelets pour gamins  : Julia Roberts avec son collier Loom,Laurent Delahousse avec son bracelet au JT de France 2 (je vous jure, ça m’a mis un coup), mais aussi Kate Middleton, le roi Felipe d’Espagne et le Pape François I himself !!! Alors là,  je vous le dis, vous pouvez y aller.  Avec le show-biz et l’église qui approuvent, on sait ce que ça veut dire : une puissance médiatique décuplée, une réussite commerciale non contestée ! La preuve : une robe en rainbow loom s’est vendue 215 000 € sur Ebay. Tous à vos élastiques !

Vous voulez vous lancer et faire personnaliser des bracelets en élastique  ? Contactez www.euro-logo.com

pen

Ajouter un commentaire


connectez-vous pour ajouter un commentaire : LOGIN