Tag Archive | "le marché de l’objet publicitaire"

Publications sur le marché de l’objet publicitaire

Article écrit le 29/09/2011 par Doc Logo +

Mots clés : le marché de l'objet publicitaire, objets publicitaires, produits promotionnels

objet-pubIl y a plus de 500 articles sur le blog des objets publicitaires, pas facile de retrouver les articles qui traitent du marché de l’objet publicitaire, de ses acteurs, de ses problèmes et opportunités !

Mais nous sommes là pour vous guider!

Ci dessous la liste des principaux articles traitant ce sujet :

deliveryLa série “un monde sans

Aucun commentaire

Salon MCO, Marketing et Communication par l’Objet

Article écrit le 18/12/2009 par Doc Logo +

Mots clés : ASI, le marché de l'objet publicitaire, PPAI, PSI, salon oblet publicitaire

communiqué de presse MCO, envoyé par Alessandro de Marco

Véritable porte d’entrée pour les entreprises qui veulent conquérir le marché du cadeau – segment du marché de l’objet publicitaire, le salon MCO sera le seul rendez-vous de la profession ouvert aux agences et aux annonceurs, alliant exposition et conférences.

En 3 jours, les visiteurs y découvriront toutes les tendances et les solutions pour leur stratégie de fidélisation client et de stimulation/motivation de leurs équipes. Ils pourront également profiter de sa tenue conjointe avec les salons MD Expo, E-retail et MPV.

salon-MCOLe salon MCO s’est tenu pour la 1ere fois en 2009, conjointement aux salons MD Expo et C&M. Fort d’un réel succès, la 2eme édition du salon MCO aura lieu du 30 mars au 1er avril 2010 à  Paris – Porte de Versailles.

Pourquoi exposer à MCO

  • Rencontrez 15.000 visiteurs qualifiés, ciblés et décideurs finaux.
  • Bénéficiez d’un plan de communication d’envergure : campagnes d’e-mailing et un service de presse pour augmenter la couverture médiatique de l’événement.
  • Profitez de la tenue conjointe des salons MCO, MD Expo, E-Retail et Marketing Pointe de Vente.
  • Recevez sur votre stand personnalisé des visiteurs comme American Express, Coca-Cola, Heineken France, Henkel France, Louis Vuitton, Marionnaud, Groupe Michelin, SNCF et beaucoup d’autres grandes entreprises.

Pourquoi visiter le salon MCO

  • Profitez d’une large offre, avec plus de 1.000 solutions pour vos cadeaux d’affaire, objets et textile promotionnels, incentive, stimulation, fidélisation.
  • Rencontrez sur place les revendeurs les plus importants du marché
  • Commandez votre badge gratuit
  • Votez pour les Tendance Objet Awards , le prix récompensant les meilleures campagnes de communication incluant des produits publicitaires.
  • Visitez un salon jeune et dynamique, sur un marché en constante évolution.

Plus d’informations sur le site MCO : www.salonmco.com

MCO2010_BASE_QUADRI

Aucun commentaire

L’objet publicitaire, source de financement pour les associations humanitaires

Article écrit le 05/08/2009 par laure Berthon

Mots clés : bracelets, le marché de l'objet publicitaire, marketing humanitaire

Au cours des trente dernières années, le secteur humanitaire a connu de profonds bouleversements. Le nombre d’organisations et d’associations a explosé, et grâce à cela, les missions se sont multipliées partout dans le monde.

L’essor des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) a contribué à faire de la planète un immense village : le concept de mondialisation de la solidarité est apparu. Mais, pour pouvoir agir efficacement, toutes ces organisations humanitaires ont besoin de moyens et, aujourd’hui, plus question pour elles de se limiter à récolter des fonds avec une petite corbeille et 2 ou 3 bénévoles.

D’incroyables idées ont vu le jour et on peut dire qu’il existe aujourd’hui un véritable marché de l’humanitaire sur lequel les organisations doivent développer des stratégies marketing innovantes pour pouvoir rester dans la course à la récolte de fonds et ainsi continuer leurs actions sur le terrain. Pour cela, elles ont de plus en plus recours à l’utilisation d’objets publicitaires. Un objet publicitaire peut être par définition n’importe quel objet à partir du moment où il est à l’effigie de l’association (c’est-à-dire qu’elle y appose son logo et/ou son nom). Le rôle premier de l’objet publicitaire pour toute association humanitaire est de collecter des fonds. Ces produits peuvent être vendus dans des catalogues, des grandes surfaces, des petits commerces, sur des stands ou dans la rue. Si de plus en plus d’associations humanitaires ont recours à l’utilisation d’objets publicitaires, c’est que leur efficacité sur le public visé a déjà fortement fait ses preuves.

action-humanitaireCes objets peuvent être commercialisés sous deux formes principales : ils peuvent être vendus pour un prix fixe avec tout ou partie de la somme reversée à l’association. Ces produits sont en général des produits utiles que les gens achètent « pour soutenir une bonne cause » puisqu’ils sont identiques à ceux marché. Ils sont bien souvent proposés pour des actions ponctuelles. Parmi ces produits, beaucoup sont vendus en période de Nöel. Ils peuvent être offerts en échange d’un don. Dans ce cas, le produit sera un petit gadget d’une valeur minime (quelques centimes) qui n’aura bien souvent pas d’utilité en soit mais un fort impact promotionnel puisqu’il permet à l’association d’étendre sa notoriété et confère au donateur un sentiment d’appartenance à un groupe.

Récemment, l’Organisation Mondiale de la Santé a lancé un produit au profit des enfants d’Asie et d’Afrique. Ce produit promotionnel est un simple verre sur lequel figure la photo d’un enfant africain très maigre. Lorsque l’on remplit ce verre, par l’effet de la réfraction, l’enfant grossit. Ce verre est un symbole visant à montrer que si un enfant a accès à l’eau potable, sa santé s’améliorera. Ce verre a permis de récolter pas moins de 13 850 € en une journée. Un groupe de Scouts de France a financé son voyage humanitaire au Sénégal par la vente de bracelets en silicone. La vente de ces bracelets a partiellement financé des interventions d’animations et de soutien scolaire auprès d’enfants, et une aide à la construction d’un réfectoire dans une école au Sénégal. bracelet silicone Sri Lanka Le bracelet silicone est un excellent produit promotionnel largement utilisé par les associations humanitaires car il est visible et confère un sentiment d’appartenance à un groupe. Le concept de marketing humanitaire n’est pas apparu du jour au lendemain. Il est le fruit d’une constante évolution des comportements, de la technologie et des attentes des donateurs. Grâce aux techniques marketing héritées des techniques commerciales, de nombreuses associations récoltent aujourd’hui 10 à 20 fois plus de dons qu’il y a quelques années. De nouvelles idées très innovantes et originales voient le jour, incitant les associations à travailler sur le développement de nouveaux concepts marketing, main dans la main avec des agences de communication et des entreprises.

Aucun commentaire

Faisons la pub de l’objet publicitaire !

Article écrit le 02/07/2009 par Doc Logo +

Mots clés : acheter des objets pub, le marché de l'objet publicitaire, revendeur d'objets pub

J’ai eu un appel sympathique la semaine dernière d’un des partenaires du syndicat des producteurs de cadeaux d’affaires et d’objets publicitaires ou de la Fédération Française des Professionnels de la Communication par l’Objet (2FPCO). Je dois avouer, non sans honte, que je n’ai pas noté son nom, ni de quel syndicat il était. Mais il m’a promis de m’envoyer un petit livre par la poste, donc je ne manquerai pas d’ajouter son nom dès réception car l’idée de cet article vient bien de lui.

Il m’a exprimé sa tristesse de ne pas voir l’objet publicitaire dans les sondages, on y parle des “grands” médias, mais jamais de l’objet publicitaire. En effet un sondage sur le ROI, retour sur investissement, de l’objet pub par exemple aiderait certainement la profession à étayer l’argumentaire de vente.

Et à la réflexion, je me suis dit qu’on ne faisait que bien trop peu la publicité de l’objet pub et du cadeau d’entreprise. Comment inciter les entreprises, les associations et les clubs à utiliser un produit dont on ne vante jamais les mérites ?
J’ai commencé à faire le tour des sites web de revendeurs d’objets publicitaires en France pour voir comment ils abordent le sujet; et c’est le choc ! La plupart d’entre eux ne vantent à aucun moment les avantages du média “objet publicitaire”, le mot ROI, je ne l”ai trouvé qu’après une recherche assez longue sur le site OVDP. Voilà un revendeur qui parle de “OBJETS VECTEURS DE PERFORMANCES”, et de ” MESURE D’IMPACT” ! Regardez leur formulaire de contact, ils ne parlent pas de suite de produits, mais veulent en savoir plus sur le prospect qui les contacte. Non, ce n’est pas un petit coup de pub gratuit, je ne connais même pas la société OVDP, c’est Cathleen, de notre service commercia,l qui m’a montré le site hier car elle le trouvait bien.

J’ai visité rapidement les sites des revendeurs les plus connus, (je n’ai pas dit les plus gros ou les meilleurs !) Tous présentent directement les produits en première page sans mettre en avant l’utilisation du produit lui-même. C’est dommage, car il y a certainement des arguments à développer en faveur de l’utilisation de l’objet publicitaire ! Lagardère a toutefois mis en ligne un article “Marketing-objet” : Une étude récente démontre que les objets publicitaires ou cadeaux d’affaires marquent davantage le consommateur qu’une publicité dans la presse écrite ou audiovisuelle. C’est exactement ce donc l’industrie de l’objet publicitaire a tant besoin.

BV promo, Vegeapromocadeaux, kadobjet, tous présentent directement en première page les produits sans arguments valables sur l’utilisation ou l’utilité de l’objet pub. Pourquoi ?

Faut-il en déduire que l’objet publicitaire n’a pas besoin de pub ? Que les utilisateurs potentiels sont parfaitement au courant de l’utilité de l’objet publicitaire ? Cela m’étonnerait beaucoup.

Bien sûr, certains revendeurs ont créé des blogs, excellente idée par ailleurs, mais là aussi on ne trouve que peu d’informations intéressantes concernant l’objet publicitaire lui-même. Il manque des études de cas concrètes données en exemple, pour convaincre les décideurs à miser plus de budget sur l’objet pub…

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires… nous les publierons sur le Blog en espérant collecter des infos intéressantes !

Aucun commentaire

Coup de gueule contre les revendeurs d’objets publicitaires français

Article écrit le 26/06/2009 par Doc Logo +

Mots clés : fournisseur objet publicitaire, grossiste articles publicitaires, le marché de l'objet publicitaire, objets publicitaires, revendeur d'objets pub

coup-de-gueule1A ce que me dit mon psy, je devrais me lâcher plus souvent… c’est bon pour la santé mentale parait-il ! Donc, voilà : un petit coup de gueule de la part d’un fabriquant contre les revendeurs d’objets publicitaires qui cherchent à vous vendre des moutons à 5 pattes et des tour Eiffel en 3 jours !
Lire la suite

Aucun commentaire

Les objets publicitaires fabriqués en France

Article écrit le 26/04/2009 par Doc Logo +

Mots clés : fabricant d'objets publicitaires, le marché de l'objet publicitaire

Appel aux lecteurs : nous souhaitons consacrer un article aux entreprises qui fabriquent encore des objets publicitaires en France.

Nous savons tous que la majeure partie des objets publicitaires provient d’Asie, les raisons sont connues. Mais il existe encore pas mal d’entreprises en France qui fabriquent des objets publicitaires.

Vous connaissez une entreprise qui fabrique en France ? Faites-le nous avoir ! Vous souhaitez exprimer votre opinion sur le sujet, n’hésitez pas à nous l’envoyer.

Aucun commentaire

Comment rater une commande d’objets pub!

Article écrit le 18/04/2009 par Mathilde Carletti

Mots clés : acheter des objets pub, imprimer des objets publicitaires, le marché de l'objet publicitaire, revendeur d'objets pub

mess up
Tout le monde vous expliquera en détail ou en résumé les 20 meilleures façons d’acheter des produits promotionnels et c’est également ce que nous avons fait de nombreuses fois au sein de ce blog… Cependant, aujourd’hui, faisons le contraire : j’aimerais vous parler en effet de la meilleure façon de louper complètement votre achat ! Je suis certain que ce petit article sera sans doute très utile car certains de nos lecteurs vont forcément reconnaître quelques une de leurs erreurs.

Tout d’abord, demandons-nous ce qui rend les commandes d’objets pub différentes des commandes d’autres produits : facile, c’est principalement le fait que nous devions imprimer un slogan ou un logo sur le produit acheté, ce qui rend le process plus difficile et donc plus risqué que pour les acheteurs “normaux”. Mais pour en revenir au sujet de départ, comment ferions nous pour rater dramatiquement notre achat de produit pub ?

Lire la suite

Aucun commentaire

Interview avec Steph Weigert de la société Zintuig aux Pays-Bas

Article écrit le 13/03/2009 par Doc Logo +

Mots clés : grossiste articles publicitaires, le marché de l'objet publicitaire, revendeur d'objets pub

zintuig

Vous voulez en savoir plus sur le marché Hollandais des produits promotionnels :

Un petit marché certes mais très actif : La société Zintuig répond à quelques unes de nos questions.
Lire la suite

Aucun commentaire

Dix conseils pour visiter un salon d’objets pub

Article écrit le 04/02/2009 par Doc Logo +

Mots clés : ASI, le marché de l'objet publicitaire, objet pub, PPAI, PSI, salon oblet publicitaire

Voilà que viens vers moi aujourd’hui notre jolie Mathilde qui me dit, Doc Logo, semaine prochaine je vais au salon EXPORECLAM à Madrid, peux tu me donner une petite liste de 10 conseils pour visiter efficacement un salon professionnel d’objets publicitaires ? Oui, je peux donner ces conseils…que pourrais je refuser à Mathilde qui vient de rentrer encore une très belle commande en Espagne…

Alors, il y a salon et salon… et en fonction de la taille et la durée du salon on ne visite pas de la même façon.

  • Un petit salon national ou régional ou on reste une journée, c’est assez tranquille et on a le temps de tout voir sans se perdre, tout en rencontrant les fournisseurs que tu souhaite voir en particulier. Pas besoins de beaucoup de préparation avant le salon donc.
  • Un gros salon international comme le PSI à Dusseldorf, PPAI à Las Vegas, ou mieux encore Hongkong ou Canton se traite différemment. Certains salons comme Hongkong ou le PPAI à las Vegas se visitent, même a bonne allure, tout juste en trois jours et encore tu n’aura pas pu voir tout ceux que tu souhaite voir car presque impossible de revenir sur tes pas pour voir si un exposant est enfin disponible pour te recevoir.

Donc voici mes 10 conseils pour Mathilde :

Bien faire en sorte d’avoir les billets d’entrée en poche afin de pas perdre une heure dans la file d’attente pour l’enregistrement. Munis toi d’un plan, prends le temps de comprendre la disposition des halles, leurs thèmes éventuelles, afin de décider de ton parcours. Ce surtout pour les grands salons et coche au fur et à mesure les allées que tu as visitées. Petite astuce : ne commence pas la visite là ou toutes les autres visiteurs commencent, en contre sens tu serras moins bousculé par la foule et les exposants auront plus de temps pour t’accueillir! Coche éventuellement les stands intéressants sur le plan afin d’y revenir si tu as le temps et l’énergie en fin de parcours.

Et non !!! Pas porter ces belles chaussures neuves Mathilde, elles sont jolies certes, mais elles deviendront une torture bien avant la fin de la journée car visiter un salon cela veux dire = marcher, marcher et encore marcher.

Sache « lire » le stand d’un exposant: Son stand reflètera certainement son entreprise et sa façon de travailler et donc d’honorer les commandes. La taille du stand n’est pas tout, un tout petit stand peut contenir ce nouveau produit qui ferra bondir ton chiffre d’affaires de l’année !

Emmène assez de cartes de visite, même si sur beaucoup de salons il existe maintenant des systèmes pour scanner les badges, a mon avis le fait de tendre ta carte de visite indique bien plus clairement ta volonté de faire des affaires avec l’interlocuteur que ton nom parmi tous les autres sur la liste informatique. De plus, sur les salons asiatiques, n’oublie pas de donner et d’accepter la carte à deux mains et de bien la regarder avant de la ranger délicatement. La encore ces gestes, normales pour les asiatiques, se traduisissent par « je veux faire des affaires avec vous, votre carte (lire « contact ») m’est précieux.

Habille-toi avec correction et en fonction du salon ou tu te rends! Certes tu es l’acheteur mais tu donne, entre autre par ta façon de t’habiller l’image de ton entreprise. Sur ce point, certes les meurs changent un peu et sont très différents d’un pays à l’autre. Les visiteurs américains sont pour la plus part simplement en chaussures de sport blanches et jeans afin d’être à l’aise. Les japonais sont tous habillé de leurs costumes noir et stricts. Je m’amuse sur les salons internationaux comme à Hongkong à deviner la nationalité des visiteurs par leur simple habillement. Le français avec son éternelle chemise à carreaux, l’américain avec son allure nonchalant et suffisant, le portugais qui voudrait bien avoir quelques centimètres de plus quand il marche à côté de ces nordiques de presque deux mètres de haut. Et bien sûr, l’itaaaalien, comment pas le reconnaitre, simplement « la classe ».
Sur les grands salons, prendre RDV avec les fournisseurs est indispensable. Utilisez pour cela bien le plan du salon sans quoi vous ferriez partie de ces gens qui courent dans les allées d’un hall à l’autre et n’auront à la fin du salon pas vu grand-chose de nouveau. Donc planifiez vos rdv en fonction de la présence des fournisseurs par hall.

Le temps sur un salon est précieux et le voyage souvent cher ! Pour te rendre à Hongkong tu dépense une somme importante, donc, chaque quart d’heure sur le salon doit être bien rentabilisé ce qui n’est pas toujours facile lorsqu’on a voyage plus de 15 heures et qu’on sent le décalage horaire tourner dans le ventre.

Un nouvel exposant t’intéresse ? Prends le temps de faire connaissance, avec lui, avec son produit, et n’oublie pas de créer aussi chez lui de l’intérêt pour toi et ta structure! Après le salon il rentre avec des centaines de contacts, auxquels certainement il a pris le soin de donner des notes d’intérêt. Donc mieux faut-être dans les bonnes notes afin qu’il s’occupe de toi rapidement et avec un soins particulier!

Tu connais certainement d’autres visiteurs ? Prends le temps de boire un coup ensemble à mi parcours afin d’échanger vos trouvailles et idées. Ne néglige pas ce conseil ! Ils voient pas les mêmes produits que toi et surtout ils ne les voient peut-être pas de la même façon !

Prends un petit calepin dans la poche avec un stylo, et si possible une petite agrafeuse de poche. Dans ce calepin tu accroche les cartes de visite des exposants qui méritent un suivi immédiatement après le salon, différent de cette grosse sacoche rempli de brochures donc trois quart partiront à la poubelle en moins d’un an sans avoir été utilisées. Les plus jeunes et plus modernes prendront leurs gadgets électroniques, mon petit calepin a moi n’est pas à court de batterie vers la fin de la journée !

Dernier petit conseil, repère, surtout si tu es en compagnie d’une femme, l’emplacement des toilettes sur le plan. Ne rigole pas, elles veulent les visiter tous et te réclament la pose pipi de préférence quand les toilettes sont à l’autre bout du hall.

Ah oui, si vous souhaitez visiter d’autres salons d’objet pub, vous trouverez ici la liste de plus importantes salons d’objet pub dans le monde.

Vous ne pouvez visiter les salons lointains ? Pas de soucis, faites un petit tour sur canal vidéo de Tim du ASI, il y a plusieurs vidéos ou il essayé désespéramment de vous montrer les nouveautés de l’année ! ( oui !! Un américain en custom et non pas en baskettes, bien obligé le pauvre Tim, il fait partie de l’organisation du salon ASI) )

Aucun commentaire

Que serait votre promo sans les objets publicitaires?

Article écrit le 01/02/2009 par roksane

Mots clés : acheter des objets pub, imprimer, le marché de l'objet publicitaire, logo, marketing, objet publicitaire, objets publicitaires

Article écrit par Michael Merrick Crooks, rédacteur publicitaire et fondateur du groupe Crooks Advertising Alliance:

Récemment, Doc Logo+ m’a demandé, “Imagine un monde sans objets publicitaires. De quoi aurait-il l’air? “

Lire la suite

Aucun commentaire

Présentation


Sur ce blog vous trouverez des informations concernant le marché des objets publicitaires et cadeaux d'entreprise.

Si vous cherchez un article publicitaire en particulier, ou si vous avez une information intéressante à nous communiquer, Contactez nous.

Espace Partenaires Premium


Rechercher

 

Recherchez des infos sur le marché, les produits, l'objet publicitaire parmi les 871 articles et plus de 750 commentaires du blog.


Espace Partenaires




 

 

 

 

 

 









Liens partenaires

Rechercher

 

Recherchez des infos sur le marché, les produits, l'objet publicitaire parmi les 871 articles et plus de 750 commentaires du blog.